Miss Alabama et ses petits secrets de Fannie Flagg

SCROLL DOWN FOR ENGLISH VERSION !!!

Pages : 444

Langue originale/Original language : Anglais/English

Obtenu/got : offert par Lydie

Lu en/ Read in: Anglais/English(lu en 2015!)

English Title : I still dream about you

Couverture anglaise

0565f7cc9529098b913b32592ad121d4

L’histoire en bref :

Maggie, la soixantaine est agent immobilier dans une petite agence de Birmingham,  Alabama qui essaye de se maintenir à flot depuis la mort de la patronne, Hazel qui était aimée de toutes et tous et qui leur manque énormément.
Seulement… Maggie a des secrets, dont un bien orchestré…à un détail près : le destin qui s’en mêle et menace de tout faire tomber à l’eau!

 

Mon appréciation :

Le roman mêle la vie de ces femmes de l’agence à un mystère sur la plus belle maison de Crestview.

C’est un roman à propos de l’acceptation de soi. Maggie est une ancienne miss Alabama. Elle n’a rien perdu de sa beauté avec l’âge mais toute sa vie, n’a été connue que pour ça. Alors vieillir n’est pas exactement dans les plans de Maggie qui se le refuse. Au fur et à mesure du roman, elle apprend à s’accepter, accepter ses pensées et s’affirmer plutôt que de vouloir être sans arrêt trop polie et faire ce qu’elle a envie de faire.
Pour Brenda, la collègue de Maggie, diabétique, rondouillette et gourmande, il s’agit d’ accepter son corps, sa couleur de peau également. Comme dans  Les beignets de tomates vertes, ce roman de Fannie Flagg est imprégné de cette atmosphère sud américaine où le racisme est encore très présent.
Hazel était de petite taille (naine). Dès le départ, elle l’a accepté et s’en est servie à son avantage. Pour rien au monde elle n’aurait souhaité être de taille « normale ». Elle avait une philosophie de vie, un optimisme extraordinaire. Elle était aimée de tous et savait faire ressortir le meilleur de chacun.
Et bien sur le secret que l’on découvre à la fin du roman qui nous parle d’une « autre » acceptation de soi.
J’ai bien aimé Le retournement de la fin. Mon problème (récurrent encore et toujours ces derniers mois) c’est d’avoir mis trop de temps à lire ce livre. Par contre, à partir de la seconde moitié, mon rythme de lecture s’est « accéléré » si on peut dire ça ce qui m’a permis de lire la fin presque d’une traite.
Maggie nous montre que on a beau savoir très bien orchestrer certaines la vie nous réserve toujours des surprises.

Les personnages sont attachants. Un roman très agréable à lire, même quand on a pas beaucoup de temps devant soi 😉

 

I still dream about you

0565f7cc9529098b913b32592ad121d4

The story in short :

Maggie, in her sixites, is an estate agent in a small agency in Birmingham, Alabama.
The agency is not doing great and is just about to hold on, as financially as morally as Hazel, the ex boss who died is missed by them all.

But…Maggie has some secrets, one of which is very well planned, except for one thing : destiny.

 

My liking :

The novel mixes the life in the agency and the staff with a bit of mystery in the most beaufiful house of Crestview.

It is a novel about the self esteem/ self acceptation. Maggie, the main character was miss Alabama in her youth. She is still beautiful despite the years passing by but growing old is not in any of Maggie’s plans. So in the story, she learns how to accept herself, but also what she thinks.

For Brenda, diabetic, plump with a sweet tooth, it is about accepting her body but also her skin color. Like in the fried green tomatoes at the whistle stop cafe, this novel is stays in the southern atmosphere where racism is still very real.
Hazel was a little person (dwarf). From a very young age, she understood she was « different »but used it in her favour, so much that she would have never exchange anything about her for all the gold in the world. She was so optimistic that everyone loved her and she had a way for people to feel at their best.
And of course, there is at the end of the novel, another « type » of acceptation that I won’t say too much.
Ending that I really liked with the little twist. My problem, yet again was to take too long to read it. But I did read the end in one go or nearly which made a big difference.

Maggie shows us that despite the fact of thinking we have planned everything, life is full of unplanned surprises.

The characters are very likable. A nice read even when you don’t have a lot of time ahead of you.

Publicités

2 réflexions sur “Miss Alabama et ses petits secrets de Fannie Flagg

  1. Je n’ai jamais été tentée par cette auteure (déjà avec les « Beignets ») et là non plus, le thème, ce que tu en dis ne m’attirent pas plus que ça ! 😉 C’est peut-être le titre et la couverture que je trouve un peu « eau-de-rose » ?! 😆 Et j’ai peut-être tort d’ailleurs ! ^-^

    • Ca ne peut pas plaire à tout le monde c’est certain! Disons que celui ci est plus « chick-lit » je dirais que les beignets. Le titre j’avoue, fait même très chick lit. C’est une lecture agréable qui me convenait au moment où je l’ai lue mais si le thème ne te tente pas à la base, je ne te le conseillerai pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s