Pars avec lui

L’histoire en bref :

Roméo est pompiers et tombe du 8ème étage lors d’une intervention. La providence va commencer par le sauver (parce que c’est pas rien une chute pareille) mais en plus le place dans le service de réa où travaille l’infirmière…Juliette. Roméo et Juliette , vous suivez? Bah oui des choses comme ça, ça n’arrive pas tous les jours!

Roméo et ses bobos visibles et Juliette et ses bobos invisibles. Le terme bobos, je minimise bien sûr quand on parle d’un grand brûlé et d’une femme en souffrance. C’est le début d’une amitié, d’une aide précieuse, le genre de soutien qui aide à traverser certaines batailles de la vie.

 

Mon avis :

C’est mon deuxième roman d’Agnès Ledig et c’est le type de roman nounours ( j’avais lu ce terme sur un autre blog et je pique l’appellation). Facile à lire, qui vous donne la larme à l’œil parce que ça parle de choses humaines, qui touchent. A ne pas confondre avec une lecture légère, ce n’est pas le cas ici à cause des thèmes abordés dans le livre, mais les pages se tournent vite et facilement. Les personnages sont faciles à aimer ( pour ceux que l’auteur veut qu’on aime) et la plume fluide. Ce ne sont pas des romans tout rose où tout ce qu’on espère arrive mais ce sont des romans qui ressemble à la vie…ou presque.

Avec Roméo c’est une évidence, on le plaint parce qu’il n’a pas demandé à être dans ce lit d’hôpital. Pour Juliette, elle son histoire est beaucoup moins évidente. Très vite on s’aperçoit que sa relation avec Laurent n’est pas normale et que ce Laurent n’est pas sympathique du tout.

D’ailleurs, concernant Laurent, une des seule chose que je déplore dans ce livre: à aucun moment, Laurent n’est appelé par ce qu’il est, c’est à dire un manipulateur et que Juliette est dans une relation amoureuse où le harcèlement moral fait loi. Je déplore parce que  ce n’est pas dit en ces termes et que bon nombre de gens qui ne connaissent pas ce schéma diront que bon, Juliette elle est gentille mais elle est un peu bête de se laisser traiter comme ça. A savoir que cela n’a rien à voir avec de la bêtise ou de la faiblesse. Le harcèlement moral est un vrai problème très sérieux dans n’importe quel domaine : amoureux, au travail ou en amitié (et oui amitiés aussi !) et pour le coup je trouve que l’auteur aurait dû le mentionner.

Comment ne pas parler de Malou, la grand-mère de Juliette qui fait partie de ces grand mère qu’on voudrait bien avoir. C’est pas la Mamie gâteau non, c’est un autre genre. De bonne compagnie, une ancienne couturière Chanel s’il vous plait, drôle, conseillère, pleine d’énergie, ect.

Ce roman m’a touchée et j’ai apprécié ma lecture. Je lirai avec plaisir un autre de ses livres si nos chemins se croisent.

« J’ai nié ma liberté d’être. Mais je sens qu’elle revient. Je la sens qui remonte avec la force d’une vague puissante, moi qui faisais la planche sur ma vie pour ne pas couler.  »

« Savoir qu’il y a quelqu’un quelque part qui pense à vous, qui vous réserve un petit coin dans son cœur, au chaud, à l’abri de tout, c’est comme une couverture toute douce qui vous enveloppe et vous protège du froid. »

« J’ai une certitude : on apprend la vie toute sa vie. Je crois que même en mourant on apprend encore la vie. »

Publicités

8 réflexions sur “Pars avec lui

  1. j’ai été déçu par un roman de cette auteur et je l’ai donc totalement abandonné… mais j’ai envie de découvrir un autre de ces romans quand même, donc pourquoi pas celui ci 🙂

    • Je pense que c’est un peu comme Kate Morton, elles n’écrivent pas pareil mais il faut un peu choisir tes thèmes avec ce genre d’auteurs et du coup certains livrent plaisent ou non.

  2. Mouais, j’en ai lu un de Ledig mais je ne crois pas que j’aurais envie d’en lire un autre… Au fait, j’ai redécouvert ton blog que je croyais avoir perdu ! tu as bien fait de mettre un commentaire sur mon blog ! et hop, dans les favoris 🙂

    • hihi oui j’ai tout change, un vrai make over 😉 et merci de l’avoir mis dans tes favoris!!
      Pour Ledig, ca peut pas plaire a tout le monde je le concois tout a fait!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s