Manderley Forever de Tatiana de Rosnay

L’histoire en bref :

Biographie très bien documentée sur Daphné du Maurier par Tatiana de Rosnay.  Tatiana dit elle même qu’elle a essayé de la décrire comme si elle l’avait filmée et c’est vrai.  C’est comme si on rencontrait Daphné. Elle prend vie au fil des pages et sa vie de déroule sous nos yeux. 

Pour ne pas faire dans l’original, jai connu et adoré Daphné du Maurier avec son livre Rebecca. Pour autant, après la lecture de ce livre je ne l’ai jamais considérée comme romancière d’histoires romantiques ( étiquette qu’elle détestait), au contraire! Il vous suffit de lire certaines de ses nouvelles pour vous en dissuader si tel était le cas. Assez jeune elle a commencé à écrire des histoires qui ont une telle noirceur un tel cynisme que je ne l’ai jamais associéeà de la romance ( lisez la poupée et autres nouvelles non chroniqué sur mon blog mais que j’avais adoré). La première fois que j’en avais entendu parler, c’est dans le Jamaica Inn ( qui lui a inspire l’Auberge de la Jamaique, autre roman d’aventure assez noir) en Cornouailles. On m’avait dit ce Inn célèbre pour diverses raisons, hanté pour certains, lieu de pèlerinage pour d’autres sur les traces de la romancière. Daphné du Maurier? Un nom français c’est certain, alors pourquoi n’en ai je jamais entendu parler en France? J’ai découvert par la suite qu’elle était très connue en Angleterre, en France également mais moins de la « jeune » génération.

 Je l’avais imaginée difficile à lire, d’un vieil anglais peu compréhensible. À quel point je m’étais trompée! J’étais tombée sous le charme des les premières pages de Rebecca. Un roman qui brise les conventions, une héroïne dont on ignore le nom, un décor sauvage, enchanteur et mystérieux. Bref je m’égare mais pour vous dire simplement que mon amour et ma fascination pour Daphné du Maurier était né.

Les romans de Daphné nous emmène dans des histoires plus ou moins fabriquées ( parfois inspirées de la réalité) qui ont  » infusé« en elle. Il nous fallait quelqu’un pour nous décrire cette romancière et Tatiana de Rosnay l’a fait ( en même temps c’est la première biogaphie de Daphné du Maurier que je lis). Elle y est vivante, pleine de mordant et son œuvre prend plus de sens, on comprend mieux, on apprend ce qui l’a inspiré à travers ce pelerinage fictif de sa vie et j’ai vraiment adoré. C’était passionnant et j’y ai appris énormément de choses. Son mari si haut gradé et important dans le monde militaire que j’ignorais totalement; sa famille, ses sœurs, ses enfants. Découvrir cette femme hors norme au caractère si trempé, portant des pantalons, à la sexualité particulière ( attirée à plusieurs reprises par la personne/personnalités ne prêtant pas attention au sexe feminin ou masculin ) à la fois si décidée et si secrète pour le reste du monde car elle détestait être sous les feux des projecteurs et abhorrait le côté commercial d’un livre.  Ce genre d’écrivain qui écrivent parce qu’ils ont une histoire à dire, des personnages qui leur ont soufflé une d’histoire pas pour la gloire et ca se sent dans ses romans

La façon de lire cette biographie comme on le ferait un roman me rappelle beaucoup Blonde de Joyce Carol Oates ( qui est un roman historique) que j’avais adoré car ce sont des biographies qui font revivre et découvrir les disparus.

J’ai été triste à maintes reprises dans cette biographie mais ai souri, ai été étonnée. Certaines de ses réactions ou attitudes m’ont même déplues mais pour autant, je n’ai pas pu m’empêcher de me dire que j’aurais aimé la rencontrer et je me suis maintes fois posée la question au cours du roman « que penserait Daphne si elle voyait notre monde aujourd’hui? » comme si cette biographie m’avait rapprochée d’elle. Alors si c’est le pari d’une biographie, j’ai envie de dire qu’il est tenu!

Pour ceux qui connaissent Daphné et n’ont pas encore lu cette biographie n’attendez pas et pour les autres, je ne peux que vous la conseiller, et vous aussi vous serez peut être vous aussi gagnés par l’intriguante romancière. 

Une note particulière sur la photo de la couverture que j’adore et dont la prise est racontée dans le livre.

Par contre, je dois vous mettre en garde de deux choses : ce livre donne une furieuse envie de voir la Cornouailles et de lire toute son oeuvre. Je vous aurais prevenus!

Publicités

11 réflexions sur “Manderley Forever de Tatiana de Rosnay

  1. J’ai aussi découverte l’autrice avec Rebecca, jeune ado, j’avais adoré ce roman!
    Je n’aime pas trop lire des biographies, mais ce que tu en dis est assez tentant en tout cas. Et tu me rappelles aussi que j’ai Blonde dans ma PAL qui m’attend depuis plusieurs années!

    • Moi non plus je suis pas trop biographie mais la facon dont celle ci est contee la rend differente. Blonde, j’aurais du preciser, c’est un roman mais qui suit la vie de Marilyn ( je ne crois pas qu’il soit classe comme biographie. Et je ne connais d’ailleurs pas la veracite des faits cites) et c’est un moyen d’en savoir plus sans que ca ai l’air d’etre une frise chonologique tu vois ce que je veux dire. Et perso, j’aime bien Tatiana de Rosnay donc contrairement a certaines qui ont ete un peu rebutee par elle, ca ne m’a en aucun cas derange. J’espere que ca te plaira si toutefois tu la lis 🙂

  2. C’est drôle, je suis justement en train de lire Rebecca (un peu après tout le monde)! Tu me donnes vraiment envie de lire cette biographie et d’en apprendre un peu plus sur cet auteur qui nous a inspiré le prénom de notre fille 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s